Supplément à l’éducation

L’épanouissement des enfants est un thème de grande importance dans les activités de la Fondation Maagdenhuis. La fondation se focalise sur des prévisions complémentaires ou supplémentaires à l’enseignement formel. Maagdenhuis ne finance pas l’enseignement régulier (frais d’exploitation) en ne touche pas les domaines pour lesquels les autorités locales prennent pleinement leur responsabilité. 

Par contre, Maagdenhuis appuie des initiatives qui renforcent l’enseignement formel, comme accompagnement des élèves ayant encouru des retards ou l’enseignement hors des heures d’école (fin de semaine), seulement dans le cas ou ces prévisions sont parfaitement en accord avec et conforme à l’enseignement régulier. Nous appuyons également des programmes par lesquels les enfants peuvent découvrir leurs talents et améliorer leur développement général. 

Maagdenhuis appuie aussi des initiatives d’enseignement pratique pour des groupes vulnérables et pour des enfants qui ont abandonné très jeune l’enseignement, là où le système d’éducation régulier n’offre pas de possibilités. 

Au Togo ou au Sénégal, parfois un enseignement particulier n’est pas disponible. Dans certains zones par exemple, le préscolaire n’existe pas. Ou encore les formations professionnelles de métiers comme mécanicien, menuisier bois ou métallique. Dans certaines zones encore la formation supérieure n’est pas organisée par les autorités. Des programmes préscolaires peuvent par exemple jouer un rôle important dans le rattrapage d’un retard dans l’apprentissage de la langue. Cela facilitera le passage à l’école élémentaire. Dans certains endroits, le séjour dans un internat peut être une solution pour des adolescents venant de la campagne et n’ayant pas de tuteurs en ville ou l’enseignement secondaire existe.

Enfin, Maagdenhuis appuie par endroits des projets de construction d’infrastructures scolaires, comme contribution à l’amélioration de l’enseignement ou pour une plus grande sécurité.

Weekendakademie2

Domaines d’intérêt