Projet Villages Développement (Togo)

La production de coton au Togo subit depuis fort longtemps une pression à cause de l’arrivée des tissus synthétiques. La part de marché du coton a baissé et le gouvernement n’accorde plus de subsides aux cultivateurs de coton.
L’organisation Projet Villages Développement (PVD) de Lomé essaie depuis un certain temps de persuader les cultivateurs de choisir d’autres cultures, en particulier le soja et l’igname. Non seulement la demande de ces produits a augmenté, mais leur culture améliore également la structure du sol. La rotation des cultures augmente le rendement. PVD apporte conseil et suivi aux paysans sur les techniques agricoles adaptées et sur la transformation du soja et de l’igname en produits pour enrichissent le plat quotidien des populations locales.
La Fondation Maagdenhuis a financé un projet de 2 ans auquel 42 cultivateurs ont participé. L’investissement principal concernait la formation et l’accompagnement des paysans. Grâce au changement vers ces nouvelles cultures, les populations ont vu leurs revenus doubler dans l’année qui a suivi.
Ce projet entre actuellement dans une phase suivante. Quelques centaines de petits producteurs se mettent avec l’appui de PVD et le financement de Maagdenhuis à changer de cultures.

Pvd1
Pvd1 Pvd2 Pvd3 Pvd4 Pvd5 Pvd6 Pvd-togo7 Pvd-togo8 Pvd-togo9 Pvd-togo10 Pvd-togo11 Pvd-togo12

Domaines d’intérêt